Consultation rémunérée restreinte pour le développement du quartier Kuebebierg

CONSULTATION REMUNEREE RESTREINTE

à l’attention d’équipes pluridisciplinaires européennes composées de/d’Urbaniste(s), Paysagiste(s), Sociologue(s) urbain(s), pour proposer des

CONCEPTS ET IDEES DE « DEVELOPPEMENT URBAIN ET CIRCULAIRE »

en vue de l’élaboration d’un « Schéma d’aménagement global et intégré » pour le quartier Kuebebierg au Kirchberg, où la vision de développement à appliquer est :

« Bien vivre en milieu urbain en symbiose avec son environnement »


La ville de Luxembourg et le Fonds Kirchberg ont lancé en 2015 conjointement un appel à candidatures en vue de la définition de stratégies urbaines ambitieuses et innovantes en termes de qualités et de performances à la fois fonctionnelles, esthétiques et environnementales pour le développement du nouveau secteur op der « op der Schleed » recevant plus de 10.000 habitants.


Ce secteur est composé de la partie « Kuebebierg », terrain se situant à l’intérieur du périmètre du Plateau de Kirchberg et appartenant au Fonds, dont la surface à urbaniser est d’environ 33 ha et « Laangfur », terrain se situant à l’extérieur du périmètre du Plateau de Kirchberg, appartenant à des privés et partiellement au Fonds et dont la surface à urbaniser est d’environ 24 ha.


Ces 2 parties se trouvent à des stades de planification différents, ceci dû au fait que la partie « Laangfur » se trouve actuellement an zone soumise à un plan d’aménagement particulier nouveau quartier (PAP NQ) et la partie « Kuebebierg » en zone d’aménagement différée (ZAD).

Les 2 parties sont liées par : 

  • la planification d’un tracé tram parcourant le cœur des deux quartiers,

  • la planification d’un pont reliant les deux quartiers, 
  • la planification d’infrastructures scolaires importantes recevant quelque 2.700 élèves,
  • la planification de maillages écologiques nord-sud,
  • l’existence des réserves naturelles entourant la partie « Kuebebierg » et séparant les deux parties. 


Le présent appel à candidatures vise la définition d’un schéma d’aménagement pour la partie « Kuebebierg », afin de pouvoir lever le statut de zone d’aménagement différée (ZAD) et de développer un premier plan d’aménagement particulier (PAP).


A ces fins, le Fonds a développé une Charte d’urbanisation (Alain Guez) qui définit les objectifs et invariants urbanistiques et paysagers pour la partie « Kuebebierg ». Parallèlement, l’adoption du Fonds de l’approche inspirée « cradle to cradle », visant à générer des impacts positifs au niveau social, environnemental et économique tout en mettant le bien-être des individus au centre de ces démarches, a aboutie dans une définition de vision « Bien vivre en milieu urbain en symbiose avec son environnement » pour la partie « Kuebebierg » (+Impakt).

Afin de garantir une cohérence à l’échelle du Plateau de Kirchberg, le Fonds a développé des outils qui sont : 

  • le schéma de cohérence programmatique visant à définir des équilibres qualitatifs entre les différents programmes urbains (Alphaville)
  • la stratégie d’aménagement de l’espace public orienté vers les usagers et accompagnée d’outils de mise en œuvre (Gehl architects) 


Il s’agira de proposer un schéma d’aménagement innovant et circulaire à impact positif sur base des études menées par le Fonds afin de rechercher le bon équilibre entre densité et qualité de vie.


Les intéressés peuvent télécharger le dossier et les plans sur le portail des marchés publics en cliquant ici