Un complexe hôtelier au quartier Grünewald

Un hôtel pour une nouvelle génération de voyageurs

Une approche résolument écologique qui avec sa philosophie « cradle to cradle » pousse la logique de l’économie circulaire jusqu’au bout, des espaces propices à la créativité et une ouverture vers un quartier dynamique : Le Fonds Kirchberg propose un projet hôtelier au Luxembourg unique en son genre.

Le Fonds Kirchberg cherche un partenaire-investisseur pour la construction, l’exploitation et la gestion d’un complexe immobilier qui réunira différentes fonctions urbaines sur un même site, avec comme élément phare un hôtel hors du commun. Le projet architectural, déjà défini par un groupe de maîtrise d’œuvre institué par le Fonds Kirchberg, devra encore être affiné afin de refléter les visions de l’investisseur, notamment au niveau des équipements, de l’utilisation et de l’aménagement des espaces intérieurs et extérieurs.

Situé au cœur du Quartier Grünewald, un secteur dynamique à forte croissance du Plateau de Kirchberg, le programme urbain est constitué d’un complexe d’hébergement et d’espaces destinés aux métiers créatifs. Ces ateliers et bureaux à loyers abordables seront associés à des logements qui permettront aux futurs occupants d’habiter et de travailler sous un même toit.

Un lieu d’échange pour les global nomads

Il s’agit d’un concept en phase avec les habitudes d’une nouvelle génération de voyageurs qui désirent s’immerger dans le quotidien des pays qu’ils visitent tout en restant connectés avec le reste du monde. A son rez-de-chaussée, l’hôtel accueillera des cafés, des restaurants, des petits commerces et des services dont l’offre se démarque de l’existant grâce à son originalité et qui répond aux besoins de la population locale (par exemple un repair café, une conciergerie, des pop-up stores, …). Une place publique extérieure constituera l’extension de ce marché urbain. Par son aspect convivial et son ouverture vers le quartier, elle sera l’élément fédérateur entre les différentes fonctions du site. Le Fonds Kirchberg aspire à en faire un lieu d’échanges dans une atmosphère propice à l’épanouissement créatif.

Déjà dans la phase de développement du projet, le Fonds Kirchberg est sorti des sentiers battus : Il a réuni une équipe pluridisciplinaire impliquant non seulement des professionnels de la construction (architectes, paysagistes, ingénieurs), mais aussi des experts d’horizons divers, les habitants du quartier et les futurs usagers du complexe.

Quand l’économie et l’écologie vont de pair

Dans ce processus de co-création, le Fonds Kirchberg s’est adjoint les compétences de William McDonough, co-fondateur de la philosophie « cradle to cradle » (C2C). L’architecte américain milite pour une « éco-effectivité » qui ne met plus la croissance économique et l'écologie en opposition. Plutôt que de réduire la consommation ou de retarder son effet néfaste sur l’environnement, McDonough suggère d’adopter un système qui imite l’équilibre des écosystèmes naturels et qui permet de régénérer à l’infini les matériaux sans perdre de qualité tout au long de leurs multiples cycles de vie. Cette approche permet de créer des bâtiments qui ont un impact positif sur l’économie (en créant des bénéfices), le social (en améliorant le bien-être des humains) et l’environnement (en respectant la biodiversité).

Voué à devenir le premier hôtel inspiré C2C, le projet représente une opportunité unique avec un potentiel élevé de devenir un vrai pôle d’attraction avec un rayonnement au-delà de la Grande Région. L’investisseur et l’exploitant du site auront l’occasion de travailler étroitement avec le Fonds Kirchberg et le groupe de maîtrise d’œuvre pour la suite du développement du projet afin de produire un projet garantissant un maximum de qualité pour un budget cible défini conjointement avec l’investisseur.

De plus, comme le Fonds Kirchberg prend en charge le groupe de maîtrise d’œuvre pour la première phase de développement de projet (appelée phase « Bouwteam ») jusqu’au stade de projet détaillé « Bouwteam », le risque financier pour l’investisseur s’en trouve nettement atténué.


En un clin d’œil

Le projet comporte

- un complexe « hôtel » avec une surface contruite brute (SCB) totale hors-sol d’environ 16 700 m2 dont 12 200 m2 pour les besoins hôteliers (chambres et autres services), 2200 m2 de bureaux et environ 2300 m2 au rez-de-chaussée destinés à d’autres fonctions pour un public extérieur.

- un bâtiment « live&work » avec une SCB totale hors sol d’environ 5900 m2, dont 3400 m2 réservés aux industries créatives au rez-de-chaussée et au premier étage ainsi que 2 500 m2 destinés à recevoir des logements aux niveaux 3 à 5.

- un espace extérieur public d’environ 9200 m2 constituant la nouvelle place centrale du quartier Grünewald et créant le lien entre les deux bâtiments.


A hotel for a new generation of travellers

A resolutely ecological approach which, with its "cradle to cradle" philosophy, pushes the logic of the circular economy to its conclusion, spaces favourable to creativity and openness to a dynamic district: The Kirchberg Fund is proposing a hotel project in Luxembourg that is the only one of its kind.

The Kirchberg Fund is currently selecting an investor for the construction, operation and management of a property complex that will group various urban functions on the same site, with an exceptional hotel as its flagship element. The architectural project, already defined by a design team set up by the Kirchberg Fund, must be refined still further to reflect the vision of the investor, notably concerning equipment and the use and development of the interior and exterior spaces.

Located in the heart of the Grünewald District, a strongly-growing and dynamic sector of the Kirchberg Plateau, the urban programme is composed of an accommodation complex and areas intended for the creative professions. These workshops and offices at affordable rents will be associated with housing units that will enable their future occupants to work and live under the same roof.

A place of exchange for global nomads

It is a concept in phase with the habits of a new generation of travellers who wish to immerse themselves in the daily life of the countries that they visit while remaining connected with the rest of the world. On its ground floor, the hotel will have cafes, restaurants, small shops and services, the range of which will stand out from what exists through its originality and which fulfils the requirements of the local population (for example, a repair cafe, a concierge service, pop-up stores…). An outside public square will extend this urban market. Through its friendly appearance and openness to the neighbourhood, it will also be the element that brings together the various functions of the site. The Kirchberg Fund aspires to make it a place of exchange in an atmosphere that is favourable to creative flourishing.

Already, in the development phase of the project, the Kirchberg Fund has gone off the beaten track: It has brought together a multidisciplinary team involving not only professionals in construction (architects, landscape designers and engineers), but also experts from diverse backgrounds, inhabitants of the neighbourhood and the future users of the complex.

When economics and ecology go hand-in-hand

In this process of co-creation, the Kirchberg Fund has engaged the skills of William McDonough, the co-founder of the "cradle to cradle" (C2C) philosophy. The American architect is campaigning for "eco-effectiveness", which no longer puts economic growth and ecology in opposition to each other. Rather than reducing consumption or delaying its harmful effect on the environment, McDonough suggests adopting a system which imitates the equilibrium of natural ecosystems and which can infinitely regenerate materials without loss of quality throughout their numerous life cycles. This approach can create buildings which have a positive impact on the economy (by creating profit), on society (by improving the well-being of humans) and the environment (promoting biodiversity).

Destined to become the first C2C inspired hotel, the project represents a unique opportunity with high potential to become a real centre of attraction with influence beyond the Greater Region. The investor and the operator of the site will have the opportunity to work closely with the Kirchberg Fund and the design team for the rest of the development of the project, in order to produce a project that ensures maximum quality for a target budget defined jointly with the investor.

Furthermore, as the Kirchberg Fund is paying the design team for the first phase of development of the project (known as the "Bouwteam" phase) as far as the stage of the "Detailed Bouwteam Project", the financial risk for the investor is significantly reduced.


Snapshot

The project comprises

- a "hotel" complex with a total above-ground gross built area of about 16,700 m², including 12,200 m² for hotel requirements (rooms and other services), 2,200 m² of offices and about 2,300 m² on the ground floor intended for other functions for an external public.

- a "live & work" building with a total above-ground gross built area of about 5,900 m², including 3,400 m² reserved for the creative industries on the ground floor and on the first floor, as well as 2,500 m² intended for housing units on floors 3 to 5.

- an exterior public space of about 9,200 m² constituting the new central square of the Grünewald district and creating the link between the two buildings.