Mam Vëlo op d’Schaff oder an d’Schoul

#MVOS2018 lancé lors d’un évènement kick-off


Pour donner le coup d’envoi à son challenge d’envergure nationale « Mam Vëlo op d’Schaff oder an d’Schoul » (MVOS), le Verkéiersverbond a invité le grand public le 15 mai à sa première manifestation de lancement au pôle d’échange Pfaffenthal-Kirchberg, organisé en collaboration avec le ministère du Développement durable et des Infrastructures, la Ville de Luxembourg, le Fonds Kirchberg et les CFL. 


En présence du ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, du directeur général du Verkéiersverbond, Gilles Dostert, de l’échevin de la Ville de Luxembourg responsable en matière de mobilité, Patrick Goldschmidt, ainsi que du président du Fonds Kirchberg, Patrick Gillen, #MVOS2018 fut officiellement lancé par Andy Schleck, parrain de cette onzième édition : il a ainsi enfourché son vélo à côté du ministre, de Gilles Dostert et des partenaires, pour rouler ensemble sur la nouvelle piste cyclable du Kirchberg, accompagnés par de nombreux visiteurs qui se sont joints au groupe.


Grâce à une centaine de vélos qui ont été mis à disposition en location gratuite pendant la manifestation, le public fut encouragé à tester la nouvelle piste, le tout encadré par un concours autour des parcs à vélos sécurisés mBox.


La piste cyclable bidirectionnelle fut aménagée par le Fonds Kirchberg et ouverte au public en décembre 2017. Longeant le tracé du tram sur le boulevard John F. Kennedy et comptant 3,4 km, elle permet de traverser le plateau du Kirchberg en seulement 15 minutes. Cette nouvelle piste cyclable vient compléter le réseau mis en place par le Fonds dès 2015 avec un axe nord-sud et des liaisons transverales entre les différents quartiers. Au Kirchberg, les cyclistes circulent soit sur piste cyclable, soit sur des trottoirs mixtes. En raison de l’intensité du trafic aux heures de pointe il a en effet été décidé de ne pas intéger les pistes cyclables dans la voirie. Le réseau actuel atteint 24 km (11km de pistes cyclables et 13 km de trottoirs mixtes). Lors de la reconfiguration du Pont Rouge en vue du passage du tram, le Fonds a bien entendu veillé à y intégrer une piste cyclable afin de favoriser l’accès en vélo au Plateau.


Actuellement, les cylistes profitent d’un réseau cyclable d’environ 160 km sur le territoire de la ville de Luxembourg. Afin de promouvoir la mobilité douce, la Ville continuera à développer son réseau de pistes cyclables et à renforcer les services autour du vélo, tels que la mise en place de râteliers et d’emplacements couverts pour vélos. « Par ailleurs, avec son nouveau système de vélos en libre service, Vel’oh!, Luxembourg sera une des premières villes européennes à disposer d’un réseau avec 100 % de vélos électriques, ce qui facilitera les déplacements à bicyclette entre les différents quartiers de la ville, indépendamment de leur topographie. », a indiqué Patrick Goldschmidt, échevin responsable en matière de mobilité de la Ville de Luxembourg. 



Au cœur de l’évènement kick-off, un Bike Village fut installé sur le parvis du funiculaire pour accueillir les actifs du Kirchberg et des autres quartiers de la ville pendant leur pause de midi entre 11h30 et 14h30. Dans une ambiance décontractée assurée par le DJ et l’animateur sur place, les visiteurs ont eu l’occasion de s’inscrire au challenge MVOS, de s’informer sur les parcs à vélos sécurisés mBox récemment installés au Kirchberg, mais bien sur aussi sur tous les sujets touchant à la mobilité durable et ce grâce aux partenaires MVOS qui se sont réunis avec leurs stands sur le pôle d’échange.


La Sécurité Routière asbl fut ainsi présente pour informer entre autres sur les changements récents du code de la route en faveur des cyclistes. En effet, le 1ier mai 2018, 9 modifications du Code de la route en faveur des mobilités actives sont entrées en vigueur. « Les nouvelles règles tiennent enfin compte de la spécificité de ce type d’usagers de la route qui le distinguent fortement du trafic motorisé. Elles apportent une nette amélioration de la sécurité des cyclistes tout en favorisant la pratique du vélo au Luxembourg », a précisé François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures.